Grand débat national : il faut soutenir la transition énergétique dans les territoires

Source : cler.org

A l’heure du Grand débat national, nous estimons qu’il n’est plus l’heure de discuter mais d’agir en faveur de la transition écologique : l’urgence environnementale, sociale et climatique nous oblige à l’action. De nombreux acteurs de terrain l’ont compris depuis bien longtemps, il faut aujourd’hui les aider à mener une transition adaptée à leur territoire, et à la hauteur des enjeux.

 

Pour Sandrine Buresi et Marie-Laure Lamy, co-présidentes du CLER – Réseau pour la transition énergétique :

« Le gouvernement lance un énième grand débat, mais en parallèle, il détricote déjà les objectifs ambitieux de la loi de transition énergétique votée en 2015… Les acteurs de terrain s’inquiètent face au désinvestissement du gouvernement et au manque de cohérence et de volonté mis en oeuvre pour les aider à mener à bien une transition écologique et solidaire sur le terrain. Il est temps de passer à l’action ! »

 

Nous proposons au gouvernement plusieurs solutions adaptées pour accélérer la transition énergétique :

Un soutien financier aux collectivités

Une allocation pérenne dédiée aux collectivités locales pour lancer leur politique à l’échelle du territoire et mettre en oeuvre des plans climat-air-énergie ambitieux : c’est la dotation énergie-climat. Un contrat avec l’Etat pourra assurer que les actions privilégiées par les territoires répondent aux enjeux à toutes les échelles.

Propositions en faveur de la transition énergétique territoriale

De l’humain, sur le terrain

La généralisation à tout le territoire du Service public de la performance énergétique de l’habitat prévu par la loi de transition énergétique, qui doit être articulé autour des Espaces-Info-Energie et des plateformes de la rénovation énergétique. Il permettra d’accompagner les ménages dans leurs efforts pour rénover et économiser l’énergie, notamment dans leur logement.

Rénovation énergétique : le conseil personnalisé aux usagers est la clé de réussite

Rénovons avec ambition

L’évolution rapide des aides financières à la rénovation énergétique des logements afin qu’elles soient simples, cohérentes et facilement accessibles, y compris pour les ménages les plus modestes. La possibilité de se chauffer à coût raisonnable doit en outre devenir un critère de décence des logements, au même titre que la présence de sanitaires et d’une douche ! Un décret doit progressivement interdire à la location les passoires énergétiques, et les logements avec une étiquette énergie F ou G doivent être rénovés d’ici 2025, grâce notamment à la révision d’un cadre réglementaire de manière à orienter la rénovation vers des exigences fortes de performance globale en évitant les travaux partiels et/ou trop peu ambitieux.

Un projet de loi de finances 2019 contre la transition énergétique

Pour le Conseil d’Etat, une passoire énergétique restera un logement décent

Libérer les énergies renouvelables

Partout en France, les acteurs de terrain racontent leurs difficultés à réaliser concrètement des projets d’énergie renouvelable. Montages financiers, réseaux électriques, dynamique partenariale… pour les aider, de nombreuses barrières doivent être baissées. Un cadre réglementaire stable, simple et adapté, qui encourage (et non qui freine) cette multitude de petits projets, doit être bâti pour permettre aux collectivités, associations ou entreprises, de passer de l’envie à la réalité, de la parole aux actes partout en France. Ainsi, nous demandons une régionalisation des tarifs d’achat et des procédures d’appels d’offres, et le relèvement du seuil de ces derniers à 500 kWc (contre 100 actuellement pour le photovoltaïque).

Tribune : du Nord au Sud, le soleil brille partout en France pour le photovoltaïque

Voir toutes les propositions du CLER

bandeauassises2019

Rendez-vous mardi 22 janvier 2019 aux Assises de la transition à Dunkerque – 18h45 sur l’Espace Réseaux

Le réseau du CLER, qui rassemble 310 collectivités, associations ou entreprises œuvrant dans les territoires pour les économies d’énergies et les énergies renouvelables, sera présent lors des Assises de la transition énergétique à Dunkerque, du 22 janvier au 24 janvier 2019. A cette occasion, nous défendrons le rôle et les réalisations de ces acteurs locaux engagés et solidaires qui sont les maillons indispensables de la transition énergétique en France, en présence de :

Les administrateurs.rices présent.e.s :

  • Marie-Laure LAMY, directrice de l’Agence de l’énergie et du climat de Lorient (Aloen) – co-présidente du CLER
  • Marc JEDLICZKA, fondateur et directeur de l’association HESPUL

Les représentants du réseau TEPOS :

  • Béatrice SANTAIS, présidente de la Communauté de communes Coeur de Savoie
  • Patrick BARBIER, maire de Muttersholtz

Et l’équipe du CLER :

  • Jean-Baptiste LEBRUN, directeur
  • Anne BRINGAULT, coordinatrice ONG sur le thème de la transition énergétique
  • Esther BAILLEUL et Yannick RÉGNIER, responsables du réseau “Territoires à énergie positive”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*