L’hydrogène dans la transition énergetique

Les Avis de l’ADEME
 
L’hydrogène dans la transition
énergétique
Février 2016
 
Enjeux
 
Dans le cadre de ses engagements en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique et afin de réduire sa dépendance aux énergies fossiles, la France s’est fixée l’objectif d’aller vers un modèle énergétique plus sobre en CO2, fondé sur la maîtrise de la demande d’énergie et l’accroissement de la production d’électricité, de chaleur et de carburants à partir de sources renouvelables. S’il est aujourd’hui majoritairement produit à partir de gaz naturel et employé comme composant chimique dans des procédés industriels, l’hydrogène présente un intérêt pour ses qualités de vecteur énergétique. En effet, lorsqu’il est produit à partir de ressources renouvelables, il permet de fournir de l’électricité et de la chaleur pauvres en CO2. Les progrès techniques réalisés ces dernières années dans la filière hydrogène pour des utilisations à des fins énergétiques et les défis de la transition énergétique créent des conditions favorables au développement de ce vecteur énergétique.
Cet avis présente les enjeux de l’utilisation du vecteur hydrogène dans les secteurs du transport et du stockage d’énergie à des fins de valorisation des énergies renouvelables. Les usages stationnaires du vecteur hydrogène et des piles à combustible (ex: alimentation en chauffage ou électricité d’un bâtiment) ne sont pas abordés.
 
L’article complet ici

source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/avis-ademe-hydrogene-et-te-201602.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*