Laragne-Montéglin : financement citoyen d’un parc photovoltaique !

Source : ledauphine.com

En ouverture du dernier conseil communautaire, le premier vice-président Gérard Tenoux a présenté le projet de construction d’un parc photovoltaïque dans la commune de Trescléoux. Porté par la Compagnie nationale du Rhône (CNR) depuis 2015, il a été lauréat de l’appel d’offres “Innovation photovoltaïque” lancé par l’État en matière d’énergies renouvelables.

Les travaux devraient commencer ce mois-ci pour un raccordement au réseau électrique prévu en mai 2019 avec recours à des entreprises locales. CNR exploitera pendant 30 ans ce parc situé dans une ancienne carrière non réhabilitée, sur un terrain de trois hectares au plateau du Serres-du-Devès. Au total, plusieurs milliers de panneaux solaires de silicium sur structures fixes et équipés de trackers pour suivre le soleil vont être installés par la CNR, premier producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable (eau, vent, soleil). Cette centrale solaire photovoltaïque va produire près de 2,8 millions de KWh chaque année, l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de 1 200 personnes.

Des prêts de 10 à 10 000 euros

La compagnie nationale du Rhône est présente à Vitrolles, Aspres-sur-Buëch et Upaix. Pour ce projet, elle a décidé de lancer un financement participatif un peu spécial (le crowdlending ou prêt intéressé). « Les citoyens prêtent de l’argent à la société, de 10 à 10 000 euros, et tous les trimestres, dans une durée de deux à quatre ans, la CNR leur verse une part d’intérêt, entre 3 et 5 % bruts par an », a précisé Gérard Tenoux, tout en ajoutant que les données financières exactes seraient précisées en réunion publique. Les habitants du territoire de la CCSB seront prioritaires pour cet investissement, du 6 au 19 décembre. Puis la collecte s’élargira aux résidents et collectivités des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence, de la Savoie, de l’Isère et de la Drôme jusqu’au 15 février.

Cette campagne de financement participatif portera sur 200 000 euros, soit 11 % du budget total (1,8 million €). L’investissement sera d’abord réservé aux habitants de la CCSB avant d’élargir le périmètre aux Hautes-Alpes et aux départements voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*